Maxime Duby

Maxime Duby

Jongleur, sculpteur de ballons

Né le 24 mai 1976, à Lesquin, dans le nord de la France, Max développe très tôt un intérêt pour le spectacle vivant...

En effet, à 7 ans, il organise déjà, lors des repas de famille, des petites pièces de théâtre avec ses cousins et des illustrations de chansons tout en mime. Une passion pour la chanson à texte et le spectacle vivant qui ne le
quittera plus...

Un peu plus tard, Max se retrouve acteur pour un son et lumière organisé dans son village, avant d’enchaîner sur l'inévitable club théâtre du collège. En 1992, lors du festival d’Avignon, il découvre la jonglerie. Un an après, il participe à un stage de cirque et apprend les bases de ce qui allait devenir son métier.

À la faculté, Max rêve de rencontrer d'autre jongleurs. Il répond alors à une annonce pour créer une revue étudiante et se retrouve avec quelques acolytes qui deviendront, après quelques semaines, les Badaboum. Ils sont alors invités à participer à diverses manifestations (marché de noël, fêtes étudiantes, etc.). Mais l’envie de se diversifier pousse Max à découvrir d’autres disciplines comme le mime, les échasses, la sculpture de ballons, le clown...
Courant 1996, une nouvelle idée germe (avec Samuel Rieubernet) : créer une colonie de vacances à dominante cirque avec, en prime, la descente du canal du midi en péniche... Une nouvelle association voit alors le jour : Le cirque du bout du monde. Les rencontres avec divers partenaires (clap, mission locale, défi jeunes) les incitent à se diversifier et, en particulier, à créer un club de cirque, qui deviendra École de cirque en 1999.

Après trois années à l’Université, Max travaille pour la société pirouette (goûter d'anniversaire à domicile) et suit, en alternance, une formation dans une école de commerce. Courant 1998, il se consacre pleinement au cirque du bout du monde et devient, un an après, le premier emploi jeune de l'association. Une rencontre annuelle de jongleurs sera alors créée à Carvin (62). Elle accueillera notamment 4 500 jongleurs en 2004, lors de son édition européenne.

Après la création, en 1999, du spectacle “jonglage à (d')eux” (plus de 300 représentations qui tournent encore aujourd'hui), Max devient intermittent du spectacle. S'en suivent alors divers spectacles, animations de rue et autres
événements qui l'amènent à travailler avec différentes agences artistiques de la région lilloise et à monter de nouveaux spectacles.
Par ailleurs, passionné par la chanson à texte Max co­anime, depuis 2004, une émission de chansons à thème, sur Radio Campus Lille, les jeudis soir, de 20 à 21 heures.

Actualité “spectaculaire” de Max

Jonglage à (d')eux, Cirque du bout du monde (mime et jonglerie ­ 2 acteurs) ; la famille kalembredaine, Cie Cow-prod (cirque et art équestre ­ 7 acteurs) ; mask fait semblant, agence Festi'momes (dominante clown ­ en solo) ; un amour de ballons (en création) : spectacle de ballons à sculpter (en solo). Sans oublier les nombreuses animations de rue (jonglerie, échasses, ballons, clown...).

En musique

Make sure you have at least Flash Player 7. If not,please download.